La méditation d’accord, mais pourquoi et comment faire?

La plupart des personnes qui méditent témoignent des bienfaits que la méditation leur procure. Calme intérieur, apaisement, retour sur soi, détachement, amélioration de l’humeur… Par ailleurs les scientifiques se sont penchés sur la question et confirment les effets positifs de la méditation sur le cerveau, avec entre autre, une réduction du stress. Le but de la méditation est de nous extraire du flux incessant de nos pensées et de nous positionner en tant qu’observateur ou acteur conscient. Nous sommes alors en capacité de nous connecter à notre être intérieur et de nous dissocier de notre mental.  Cela nous permet d’accéder à un espace de paix et de sérénité qui est celui de notre nature profonde.

Plusieurs types de méditations sont à notre disposition, je vais lister ici les plus accessibles:

La méditation en cours de Yoga:

C’est une méditation qui s’appuie sur un mode de respiration expliqué par le ou la professeur, pratiqué en toute autonomie, qui peut différer d’un cours à l’autre.

La méditation du Son Primordial

Un son, une phrase que l’on se répète ou un mantra tel que le  » Om »  permettent de se relier à une vibration, et de se concentrer sur celle-ci.

La méditation en Pleine Conscience

On se concentre sur l’instant présent, elle est accessible à tous, où que l’on soit.

La méditation Vipassana

Elle es basée sur l’observation de soi, et l’attention que l’on va porter à ses sensations physiques.

La méditation Guidée

Par une personne, une appli ou via Internet, très agréable, elle permet un accès simple et rapide à la relaxation.

La méditation Taoïste

Cette méditation propose de se concentrer sur son énergie afin de la ressentir dans son corps.

Quel type de méditation choisir?

Pour ma part j’ai commencé à méditer il y a quelques années, pour expérimenter, mais aussi avec l’intention d’accéder à une dimension plus vaste de moi.
La première fois c’était avec une amie, elle m’avait proposé de me faire écouter une méditation guidée, afin que je puisse voir si cela me plaisait.
J’ai tout de suite été accaparée si je puis dire, par la visualisation proposée dans la méditation. Cela m’a paru étonnamment facile et très agréable.

Par la suite la pratique s’est installée de façon régulière dans ma vie, en premier lieu grâce à une américaine nommée Caroline Cory, qui diffuse certaines de ses méditations sur le web. Son approche énergétique de la méditation, et sa guidance pour ressentir sa propre vibration sont particulièrement attractives.
Malgré tout, cela me semblait quelque peu fastidieux, de dédier chaque matin dix à quinze minutes à la méditation.

Puis j’ai découvert qu’il était possible de méditer simplement, en se concentrant sur sa respiration. C’est ainsi que la méditation est devenu un rituel des plus agréable qui s’est invité dans mon quotidien. Même 3 minutes le matin au réveil quand on ne veut pas y passer trop de temps, c’est génial. Le cerveau étant encore au ralenti ,
il est très simple de rentrer rapidement en état méditatif. Le plus difficile en réalité est de ne pas s’endormir.

Désormais je pratique différentes méditations, selon mon envie. Pourquoi devrait-on se restreindre à une seule façon de faire?
C’est peut-être ça le secret pour ne pas abandonner, laisser libre court à ses aspirations, à ses envies ou à ses non envies.

Après avoir médité en mouvement, ce qui m’a plu pendant un grand moment, être revenue à la concentration sur la respiration, pratiqué une méditation amérindienne, j’ai créé une méditation qui me relie à la terre et au ciel. C’est un réel plaisir de se laisser porter par le flow de sa guidance intérieure.

De mon point de vue, pour que l’efficacité soit grandissante, il semble nécessaire d’être assidu. Simplement l’assiduité ne doit pas rimer avec contrainte. En combinant les possibilités offertes par les diverses méditations il est possible de se renouveler et de ressentir une certaine liberté.  La liberté de méditer de façon régulière et pourquoi pas de façon créative nous appartient. Il n’y a que soi pour déterminer ce qui nous convient le mieux et résonne en soi.

Marie-Laurence Camus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *